Talent Vs Compétences

Comment un voyage à l’aéroport m’a aidé à expliquer ce qu’est le talent

En me rendant à l’aéroport, j’ai eu une conversation avec un ancien client, maintenant devenu un ami, qui avait investi dans une petite entreprise en démarrage. Il se disait préoccupé par le fait que le jeune entrepreneur, propriétaire de l’entreprise dans laquelle il avait investi, n’avait pas le talent nécessaire pour diriger. Je répondis en lui demandant si, selon lui, il n’avait pas le talent nécessaire pour diriger ou s’il n’avait pas les compétences. Mon ami m’a regardé avec un air interrogateur et m’a dit : « Quelle est la différence? ». Je devais avoir l’air tout aussi confus et lui dis : « Il y a une énorme différence. ». J’essayais d’expliquer que la compétence est l’acquisition d’une habileté et que le talent est simplement la prédisposition à acquérir cette compétence. Nous avons poursuivi cette conversation pendant que nous marchions dans l’aéroport et voilà que devant nous se dressait la scène que j’ai vue à maintes reprises dans tous les aéroports par lesquels je suis passé, le chemin pour se rendre au prochain étage. Il y a l’escalier mécanique qui monte à droite, les marches au centre et l’escalier mécanique qui descend à gauche.

C’est ici que l’aéroport m’a aidé à expliquer à mon ami ce qu’est le talent.

En pointant la scène devant nous, je lui expliquai ce qui suit. « Tu vois les escaliers mécaniques et les marches au centre. Considère le talent et la compétence comme ceci. Nous partons tous à ce niveau et l’objectif est d’acquérir la compétence pour nous rendre au niveau supérieur. Tu peux prendre trois chemins pour t’y rendre et ceux-ci représentent ton niveau de talent. Si tu as beaucoup de talent pour acquérir la compétence que tu essaies de développer, c’est un peu comme si tu montais l’escalier mécanique. Cela n’exige pas beaucoup de travail et le processus d’acquisition de la compétence demande très peu d’effort et est relativement rapide. Si ton niveau de talent est plutôt normal, comme pour la plupart des gens, le processus d’acquisition de la compétence est comme si tu montais les marches. Tu peux certainement y arriver sans difficulté, mais tu dois y mettre un peu d’effort et de travail. Maintenant, si tu n’as pas beaucoup de talent pour acquérir la compétence que tu souhaites développer, c’est comme si tu montes par l’escalier mécanique qui descend. Tu peux y arriver, mais tu devras travailler très fort, ce sera plus long, et si tu arrêtes ou abandonnes, tu reviendras au point de départ. »

Qu’en est-il de l’entrepreneur?

Après avoir fait part de l’analogie à mon ami, il a rapidement compris la différence, mais avait maintenant un autre problème. Sa question fut la suivante : « Comment savoir s’il s’agit d’un problème de talent ou de compétence? ». J’ai suggéré que nous demandions au jeune entrepreneur de remplir notre évaluation sur les talents et examinions les résultats. Il a obtenu d’assez bons résultats en ce qui concerne les talents liés aux compétences en leadership et, à partir de ce point, on a pu facilement élaborer un plan d’accompagnement et de perfectionnement. Comme on pouvait s’y attendre, le jeune homme a amélioré ses compétences en leadership assez rapidement. Les réserves de mon ami quant au fait qu’il soit la bonne personne pour ce travail ont diminué. Et maintenant, au lieu de parler d’embaucher quelqu’un pour diriger l’entreprise, ils discutent activement de la possibilité de continuer à développer ses compétences en leadership.

Auteur : Todd Gross, Partner at Ngenio USA